AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 #justfriends, vanny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
- fruit gummies -
avatar

Messages : 77
Pseudo : nomoney
Célébrité, © : ellie martin; © flightless bird
Age : twenty years old
Job, étude : artist ; works at the animal shelter
Statut civil : your heart is hers, but she pushed you away
Adresse : #42, wonka, second floor



THE BOX
Secret: she's gay. wait, that's not a secret, isnt it ?
Relationships :
Rps: open

MessageSujet: #justfriends, vanny   Mar 7 Fév - 21:07

le truc que t'aime pas des appartements, c'est que ça devient rapidement très bruyant. même le matin. ça t'as surpris, la première fois; t'avais toujours habité dans de grosses villas ou maisons, payées par tes parents qui chiaient presque de l'or, du coup le bruit de pas au dessus de ta tête, et les bruits de portes qui se ferment dans le couloir, ça te faisait grincer des dents. parfois. souvent. ta colocataire pourrait en témoigner. t'étais du genre à t'enflammer rapidement, et ce, dans toutes les sphères de ta vie, même celle qui concerne habitation et sommeil. tu dois avouer qu'en ce moment, il es trop tôt pour que tu puisses fonctionner. peut-être huit heures, peut-être neuf heures; le soleil est déjà levé et perce à travers tes rideaux. faudra que t'en achète des plus épais. tu laisses s'échapper un grognement plaintif d'entre tes lèvres sèches, et fronce les sourcils, n'ayant même pas la force d'ouvrir les yeux. ton corps peu vêtu d'un simple thong rouge et un débardeur pour homme trop grand et laissant peu de place à l'imagination se plaint de ta soirée d'hier; une soirée que t'as passé à courir parce que l'un des chihuahuas du refuge s'était enfuit de sa cage et jusque dans la rue. t'étais pas sportive, rien du tout, qu'un peu de cardio de temps en temps, mais ce marathon ça t'avait tué.
après une dizaine de minutes à contempler la vie et toute ses possibilités, tu décides de te lever, et réussi à te diriger d'un pas lourd vers la cuisine. t'as encore les yeux mi-clos, et ta chevelure foncée est sauvage, des mèches d'ébènes partent vers la gauche et la droite et semblent ne pas vouloir être domptées. t'es tellement groggy que tu vois même pas ta coloc, le frigo te semblant nettement plus intéressant. malgré ton apparence plutôt petite et fine, t'as l'appétit d'un ours qui à hiberné tout l'hiver, mais quand t'ouvres la porte et que tu vois que y'a rien pour te sustenter, tu laisse un long couinement plaintif résonner contre les murs de l'appartement. « putain, c'était à mon tour d'aller faire les courses... » que tu te marmonnes à toi même, ta voix rauque est encore pleine de ce sommeil duquel t'as de la difficulté à te remettre. t'étais tellement perdue dans ton désespoir que tu te rends même pas compte qu'il y a une présence désormais à tes côtés - ou plutôt, dans la cuisine, et t'es perdue dans le fin fond du frigo, à fixer de la nourriture qui n'existe plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- fruit gummies -
avatar

Messages : 93
Pseudo : spf
Célébrité, © : Emily Rudd @ nomoney (Ava)
Age : vingt-trois ans
Job, étude : Musicienne et youtubeuse musique
Statut civil : Célibataire à 50%, tu restes convaincue de vivre avec ton âme-sœur mais t'as quand même bien merdé.
Adresse : #42, Wonka, second floor



THE BOX
Secret:
Relationships :
Rps:

MessageSujet: Re: #justfriends, vanny   Mar 7 Fév - 22:28

Lendemain de cuite, t'as passée la soirée entière à picoler et à t'enchaîner des joints, comme si souvent, mais t'as peut-être un peu trop abusé hier soir, juste un peu... Tu te réveilles particulièrement péniblement ce matin, t'as l'impression de t'être retrouvée dans l'univers de Twillight en sentant les rayons du soleil te brûler les rétines, à croire que t'es restée enfermée des jours entiers dans une cave, mais non. A peine levée, tu t'empares de ton paquet ce clope, bien décidée à t'en griller une, et ce malgré tout ce que tu as pu entendre dire au sujet de cette fameuse "clope du matin", celle qui ferait le plus de mal, mais tu t'en fiches au fond, t'as pas l'intention de tenir des comptes d'apothicaires pour savoir si tu vas mourir dans quarante-sept ans où plutôt dans vingt-trois ans, tu vis ta vie à fond et il arrivera ce qui doit arriver à la fin, c'est tout. Tu sors de ta chambre avec la clope au bec, tu sembles perdue dans tes pensées, flottant dans les airs tel un fantôme, t'as bien l'intention d'aller te préparer un bon café bien corsé, y'a rien de mieux pour te sortir de cet état de léthargie matinale que tu connais si bien. Bientôt, tu allais troquer ton mégot de cigarette pour un mug de café, bon sang ce que ça te faisais du bien, et ce dès la première gorgée, en l'espace de quelques minutes t'étais presque totalement remise sur pieds, mais tu pouvais pas en dire autant de ta colocataire. En la regardant, tu avais l'impression de te voir il y a cinq minutes, cela te faisais franchement sourire mais tu ne comptais pas la sortir de sa songerie pour le moment, tu préférais pouvoir la regarder agir ainsi durant quelques instants, tu te rendais compte que même dans ces moments là tu avais de l'affection pour elle, tu parvenais à la trouver belle, et ce même lorsqu'elle n'était pas du tout à son avantage. Tu te contentais de la regarder, de la reluquer un peu aussi, tu mentirais en prétendant n'éprouver que de l'amitié pour elle, elle était bien plus que cela à tes yeux au fond. "Si tu cherches des œufs j'ai été contraint de prendre les derniers pour me faire une omelette hier soir, il ne restait plus que ça de consommable..." Tu rigolais doucement avant de venir prendre ta coloc dans tes bras. "Je ne suis pas la seule qui a eu du mal à se réveiller ce matin on dirait !" Tu profitais quelques instants de cette étreinte avant d'aller servir une bonne tasse de café à ton amie, elle en avait tout autant besoin que toi visiblement. "Tiens, ça devrait te faire du bien !" Tu lui tendais la tasse de café chaud tout en lui adressant un sourire, bien décidée à passer un peu de temps avec elle avant d'aller sur ton ordi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- fruit gummies -
avatar

Messages : 77
Pseudo : nomoney
Célébrité, © : ellie martin; © flightless bird
Age : twenty years old
Job, étude : artist ; works at the animal shelter
Statut civil : your heart is hers, but she pushed you away
Adresse : #42, wonka, second floor



THE BOX
Secret: she's gay. wait, that's not a secret, isnt it ?
Relationships :
Rps: open

MessageSujet: Re: #justfriends, vanny   Mar 7 Fév - 22:50

tu vas te perdre dans le frigo. t'es à deux doigts de claquer la porte et de t'allonger sur le dos, dans ton désespoir et ta douleur. ton estomac gronde, t'as mal aux jambes et tu manques d'attention. la vie c'est de la merde. t'es pourtant rapidement tirée de tes pensées par des bras entourant ta taille, et tu dois avouer que t'as sursauté un peu. t'avais pas vu ta coloc arriver, t'étais trop occupée à jouer le zombie. t'écoutes même pas ce qu'elle dit, tu te cales dans ses bras et respire le peu de confort qu'elle réussit à te donner. vous êtes plus un truc, vous deux; en tout cas, pas en public. quand les portes sont barrées et que personne ne vous regarde, c'est une autre histoire. une histoire que tu te plaît a te raconter à toi-même; son corps contre le sien, emmêlé dans les draps de son lit, remplies de son odeur, celle qui te rend complètement dingue... comme si c'était possible de l'être encore plus. tu hoches la tête quand elle remarque que toi aussi, t'as la gueule d'une perdante, ce matin. vous vous êtes pas vues, hier. elle était partie au bar pendant que tu bossais, ça t'avais été mise au courant. « j'aime plus les chihuahuas. » que tu dis sur un ton boudeur, d'une petite voix qui ressemble à celle d'un enfant maussade. y'a pas de mise en contexte, rien du tout, mais pour toi tout est clair. ce foutu chihuahua est la raison principale de ton malheur, ce matin. y'a aussi le fait que la présence de la jolie demoiselle à tes côtés t'ai manquée cette nuit, sa chaleur pressée contre ton petit corps quémandant chaque parcelle de son être. tu sais que tu devrais pas en vouloir autant, mais tu peux pas t'en empêcher. y'a plus la fonction marche arrière.
tu te tournes pour lui faire face, cette moue boudeuse toujours bien accrochée sur ton visage, et tu te passes une main dans ta crinière noire pour l'envoyer vers l'arrière. en faisant ça, ton débardeur décide de jouer le coquin et certaines parcelles de peau désirées se font voir. de toute façon, c'est pas comme si danny t'avais jamais vu dans ta tenue d'adam. tu sens le vide qu'elle a créée en voulant te servir une tasse de café. elle te la tend et tu l'agrippes à deux mains, et en prend une bonne gorgée, chaude et réconfortante. pas aussi réconfortant que l'étreinte de ta colocataire, mais quand même. « merci, mon chou. » un petit sourire taquin étire les commissures de tes lèvres. tu lances le petit surnom comme ça pour le plaisir, sachant que c'en est pas un que t'utilises souvent. c'est souvent juste pour l'énerver. « tu t'es amusée hier soir? j'imagine que c'est pas le cas, vu que j'étais pas là. » t'essaie de cacher ton sourire en prenant à nouveau une gorgée de ton café. y'a qu'avec danny que t'étais capable d'enligner plus que trois mots dans une phrase. ça avait pas toujours été le cas, tu te rappelles encore des premières rencontres; pleines de malaise, de silences, et de ton coeur qui battait beaucoup trop vite. les silences se sont vite remplis de vos visages s'entrechoquant et de ses gémissements de plaisir, mais ça... fallait pas le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- fruit gummies -
avatar

Messages : 93
Pseudo : spf
Célébrité, © : Emily Rudd @ nomoney (Ava)
Age : vingt-trois ans
Job, étude : Musicienne et youtubeuse musique
Statut civil : Célibataire à 50%, tu restes convaincue de vivre avec ton âme-sœur mais t'as quand même bien merdé.
Adresse : #42, Wonka, second floor



THE BOX
Secret:
Relationships :
Rps:

MessageSujet: Re: #justfriends, vanny   Mer 8 Fév - 19:47

Tu es le genre de personne qui n'aime pas franchement parler le matin, tu as généralement besoin d'un peu de temps, sinon t'as tendance à être un peu grincheuse sur les bords, à envoyer chier la première personne qui osera t'adresser la parole, et pourtant... Depuis que tu es en colocation avec Ava, tu n'as jamais vraiment eu ce problème, il faut dire qu'elle est un peu comme toi pour le coup, du coup vous vous comprenez parfaitement et vous ne vous brusquez pas. Tu t'étais contentée de rebondir sur ses premières paroles, au fond tu ne lui en voulais même pas d'avoir zappé d'être allée faire les courses, mais tu aimais bien la taquiner un peu, et pas qu'un peu d'ailleurs.
Tu lui avais offert une brève étreinte, disons plutôt que tu avais grandement envie de sentir son corps contre le tiens l'espace de quelques instants, c'était certainement la meilleure sensation possible, tu pourrais rester dans ses bras des heures durant, mais tu ne le faisais pas souvent ces derniers temps il faut bien l'admettre.
Tu t'éloignais finalement d'elle afin d'aller lui préparer une bonne tasse de café, tu ne pu te retenir de rire en l'écoutant dire qu'elle n'aimait plus les chihuahuas, tu savais qu'elle adorait ces petits chiens au fond, tu avais hâte de l'entendre te raconter l’anecdote en question, nul doute que ça devait être bien cocasse pour le coup.
Tu lui apportais finalement sa tasse de café et tu te rapprochais à nouveau d'elle, rougissant un peu en entendant le surnom qu'elle venait de t'octroyer, tu aimerais tellement l'embrasser à cet instant précis, tu aimerais tellement pouvoir lui dire à quel point elle est importante pour toi, mais tu as peur, tu crains qu'elle puisse te rejeter de la même manière que tu l'avais rejetée il y a quelques mois, tu as peur de la perdre, de tout perdre... "Comme je le dis si bien. Une soirée dont je ne me souviens pas vraiment c'est forcément une bonne soirée. Puis j'étais toute seule dans mon lit en me réveillant... Pour une fois..." Tu rigolais doucement puis tu venais alors l'enlacer une nouvelle fois, plus fortement, plus longuement. "Et toi alors ? J'ai hâte de savoir ce qui as bien pu t'arriver hier soir Ava ! " Ta jeune colocataire avait le don de se mettre dans des situations pas possibles, tu adorais l'écouter t'en parler, te moquer gentiment d'elle avant de te faire pardonner par le biais de petites attentions dont toi seule à le secret, ou presque. Tu buvais une bonne gorgée de café en attendant que ton amie te raconte ses déboires, cette journée démarrait merveilleusement bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- fruit gummies -
avatar

Messages : 77
Pseudo : nomoney
Célébrité, © : ellie martin; © flightless bird
Age : twenty years old
Job, étude : artist ; works at the animal shelter
Statut civil : your heart is hers, but she pushed you away
Adresse : #42, wonka, second floor



THE BOX
Secret: she's gay. wait, that's not a secret, isnt it ?
Relationships :
Rps: open

MessageSujet: Re: #justfriends, vanny   Mer 8 Fév - 20:05

t'essaies de noyer tes envies de te balancer sur elle et de ne plus jamais quitter ses bras. tu peux pas faire autrement, elle fait les meilleurs câlins du monde, et tu serais vraiment stupide de ne pas pouvoir en profiter. tu trouvais qu'elle était toujours plus jolie le matin; sa beauté sous la forme la plus pure. elle était quand même magnifique quand elle était bien maquillée, bien habillée, et ce sourire qui te rendais absolument pantoise. mais là, avec son visage libre de tout maquillage, l'habit le plus simple au monde et la bonne tasse de café chaud, tu te dis que t'aurais jamais besoin de plus. tu soupires bruyamment entre deux gorgées. « t'étais toute seule parce que je dormais déjà quand t'es revenue de ta fête. » puis t'ajoutes plus pour toi-même que pour la demoiselle en face de toi, « t'façon c'est pas comme si j'aurais refusé que tu viennes me rejoindre... » puis tu te racles la gorge, ton regard émeraude se posant sur ta coloc, qui s'approche de toi à nouveau pour une étreinte qui se veut plus longue que la première; elle t'enlace et tu te perds dans ses bras. l'expression te fait rire parce que tu es nettement plus grande qu'elle, mais c'est pas l'important. elle te fait sentir complète, et ce, seulement à cause d'un câlin. « der blöde hund... » que tu commences dans ta langue maternelle, déposant ta tasse de café à moitié vide sur le comptoir de la cuisine. « ce foutu chihuahua s'est enfuit... » tu te tournes vers ta colocataire, et tes mains baladeuses trouvent une parcelle de peau à découvert à cause de son chandail qui s'était relevé. tu laisses tes mains caresser doucement les hanches de ta colocataire, quelques mèches d'ébène te tombant sur le visage. « devine qui est-ce qui s'est tapé dix minutes de course pour essayer de le rattraper? » tu hausses les sourcils, ton accent se faisant bien ressentir dans ta phrase à cause du restant de frustration que tu ressentais. « moi! oui, moi! » tu secoue la tête, et tire la demoiselle vers toi sans t'en rendre compte, ton corps ayant seulement besoin de sa présence à tes côtés.  

traduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: #justfriends, vanny   

Revenir en haut Aller en bas
 
#justfriends, vanny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ROOMMATES :: WONKA'S APARTMENTS :: The second floor :: Les appartements-
Sauter vers: